La lettre à Lulu
n°36 - fév

Une gâterie pour Dédé



Qu’André Trillard, vétérinaire, nouveau président du Conseil général et chasseur, ait récupéré en juin dernier à titre personnel un bail de chasse au canard, sur 11 km2 du lac de Vioreau, n’est qu’un hasard fortuit. Ou une fortuité hasardeuse, comme on veut. Aucun lien avec les subsides accordés par le Département à la Fédé des chasseurs. Dédé Trillard indique, lui, qu’il a obtenu cette chasse pour 670 euros à la régulière, puisqu’aucune surenchère n’est venue perturber son offre. Interrogé par Lulu, très embarrassé, le bistrotier nantais du Champ de Mars qui était détenteur depuis vingt ans de ce bail de chasse partagé entre huit fusils, ne veut surtout pas expliquer pourquoi il a justement laissé sa place ce jour-là. Le contexte politique, les chasseurs, tout ça, il ne veut pas d’ennuis. Il était pourtant prioritaire pour la reprise du bail. Un chasseur sachant se taire sans son chien est un bon chasseur.

A lire aussi


Lu 2900 fois