La lettre à Lulu
Lulu 65 - juillet 2009

Urssaffairisme. Synergie anthrax que dalle


Dans l'intérim, il faut savoir être polyvalent. Daniel Augereau est donc faussaire, receleur, homme d'urssaffaires, conseiller régional UMP.


Urssaffairisme. Synergie anthrax que dalle
Le patron de Synergie, que toutes les équipes de foot et les coiffeurs de l'UMP nous envient, vient encore de se faire condamner. On veut ruiner l'économie de l'intérim ou quoi ? Le 7 mai 2009, la cour d'appel de Rennes a jugé coupable Daniel Augereau, le PDG de Synergie, condamné à 48 000 euros pour faux et usage de faux, « en falsifiant des contrats de travail ou les avenants » de treize intérimaires, mais aussi pour avoir « sciemment recelé divers documents internes émanant de l'Urssaf (…) qu'il savait provenir de vols » commis par deux de ses cadres.
La bisbille remonte à 1996. À Synergie, siège à Paris, services administratifs à Nantes, le contrôle Urssaf de routine tourne vinaigre. Synergie refuse d'abord de présenter les originaux réclamés par les inspecteurs, puis produit des papiers « reconstitués, puis des documents falsifiés »*. Ce qui met la puce à l'oreille des contrôleurs : des signatures imitées mais aussi « certains documents de 1996 portaient mention de numéros de téléphone à dix chiffres alors que ce type de numérotation n'apparaissait qu'en avril 1997 », note l'arrêt d'appel. 28 types de primes ont été escamotés dans le calcul des cotisations sociales. Gruge délibérée ? Impossible d'obtenir le logiciel de paye, et quand il est finalement produit, miracle, les primes sont réintégrées. Ces pénibles contrôleurs sont relégués dans une pièce au sous-sol, au bout d'un couloir encombré de cartons. La société proteste, demande la révision du redressement, évalué à 6,86 millions d'euros de cotisations sociales estampées sur trois années d'exercice. Une somme réduite à 500 000 euros après invalidation de la méthode d'évaluation par sondages aléatoires et extrapolation. L'Urssaf porte plainte pour faux, escroquerie et vol, après avoir découvert que Synergie détient des documents internes à l’Urssaf, confidentiels (utilisés par Synergie dans un autre dossier en justice) : une synthèse des contrôles, des mails internes, sans doute chapardés pendant la pause déjeuner des contrôleurs. On ne devrait pas risquer de croquer un morceau.

Lu 1249 fois













La Lettre à Lulu : Ils sont combien déjà, les manifestants pro aéroport ? 🙃#zad #NDDL https://t.co/sPZzMKpS0u
Samedi 10 Février - 16:37
La Lettre à Lulu : Zone humide... #zad #NDDL https://t.co/tFPmEXcaOz
Samedi 10 Février - 16:33
La Lettre à Lulu : @CQFDjournal 🤣
Samedi 10 Février - 15:58
La Lettre à Lulu : @CQFDjournal 😂
Samedi 10 Février - 15:58
La Lettre à Lulu : Les tritons crêtés à la fête! #zad #nddl https://t.co/oXcpsT54zt
Samedi 10 Février - 15:39