La lettre à Lulu
n°17 - avr

Us et coutumes. Qui part à la chasse perd son piège ?



Décidément Natura 2000 n’en finit pas de brouiller la donne électorale en milieu rural. Pour preuve, cette mésaventure arrivée à Marc Justy, le maire communiste de Saint-Joachim.
Fin politicien, il avait tenu, en février dernier, à apporter son soutien à la manif nationale des chasseurs. Et dans la foulée, il appela ses ouailles à aller battre le pavé parisien. Appel reçu haut et clair, puisque de nombreux Brièrons se prêtèrent à cette démonstration de farce grandeur «nature».
Le hic pour Justy, c’est que ses administrés ont cru bon de poursuivre la mobilisation jusqu’au 15 mars, date des élections régionales. Excès de zèle ou malentendu sur la ligne du parti ?
Toujours est-il que l’un des trois bureaux de vote de Saint-Joachim a bien failli tomber dans la gibecière des porte-flingues. Du jamais vu dans le pays ! Fumace, le maire PC a vu rouge. Peut-être pas au point de changer son fusil d’épaule...

Lu 1467 fois