La lettre à Lulu
n°11/12-été

Vaseline. La reconnaissance du bas-ventre



Vaseline. La reconnaissance du bas-ventre
Tiré du bilan remis à la presse par l’organisateur du festival "The Bite Generation" : "La période électorale n’a pas facilité les choses, si quelques maladresses ont pu avoir lieu ici ou là, Lola productions est fière d’avoir pu monter cet événement exceptionnel à Nantes et remercie la municipalité de sa tolérance et de sa patience. Dieu merci, il reste des municipalités dans l’agglomération nantaise qui ont été épargnées par le retour de l’ordre moral." Une aubade infiniment plus poétique que la déclaration sur scène de Miossec, visiblement sous influence ce soir-là : "Ayrault nous fait chier depuis le début de ce festival, j’espère que vous n’allez pas voter pour lui dimanche" et qui ira droit au cœur de la mairie, partenaire technique du festival. Qui a dit que la zizique adoucissait les mœumœurs ?

Lu 1680 fois