La lettre à Lulu
n°11/12-été

Vendus. Vraies ardoises, fausses notes



Au rassemblement du Carnet, tout le monde n’a pas été à la fête. Les organisateurs ont croulé sous les saucisses invendues, et les 15 charcutiers, boulangers, producteurs de cidre et de vin, la plupart antinucléaires pratiquants, ont du mal à se faire payer ce qu’ils ont livré. Malgré les promesses orales de règlement immédiat des factures, rien n’est payé le dimanche soir. Le ton monte. Cinq costauds entourent les protestataires. On a failli en venir aux mains. Avec plus d’une semaine de retard et des bordées de coups de gueule, les organisateurs ont lâché un chèque limité à 70 % de la valeur des marchandises d’une ardoise de plus de 100 000 F*. Sans que le bilan comptable ne soit transparent.
La Fédération antinucléaire tentera de payer le reste, si la souscription lancée pour renflouer le déficit annoncé marche. Un bouillon forcé aux odeurs de soupe à la grimace.

<I>* Une fois décompté les 60 % revenant à l’organisation.</I>

Lu 1982 fois













La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #Remaniement La solution est pourtant évidente... https://t.co/vNVLWfMvcQ
Samedi 13 Octobre - 15:04
La Lettre à Lulu : RT @ijarjaille: A #Rennes et #Nantes, Vinci profite à plein de l’abandon de #NDDL. @MediacitesNtes a consulté en exclusivité un rapport de…
Jeudi 11 Octobre - 15:55
La Lettre à Lulu : RT @frapdessins: #5e_République : c'est plus ce que c'était ! #Macron #Benalla #Collomb https://t.co/m4lns8OWbf
Dimanche 7 Octobre - 19:00
La Lettre à Lulu : S’appelle comment ??? https://t.co/S3XeeYkXYA
Dimanche 7 Octobre - 18:58
La Lettre à Lulu : Kita et ses petits commerces... lire aussi https://t.co/LKp7CNRMW6 https://t.co/6FI3AMq67k
Vendredi 5 Octobre - 10:02