La lettre à Lulu
n°17 - avr

Vicomptes mesquins. De Villiers boude qui et quand il veut



Réélu président du Département, Philippe de Villiers a dû subir la harangue du nouveau conseiller général Pierre Régnault. Un manant. Un socialo. Autant dire un intrus à peine toléré. Ce gougnafier a eu l’outrecuidance de rappeler que la Vendée étant située en France, et donc en République, le président de son conseil général se doit de recevoir les ministres de ladite République. Un an plus tôt, quelques trublions de l’UDF avaient fait un décompte mesquin : sur 33 visites de ministres, Villiers a boudé 30 fois. Pour sa première sortie, l’insupportable socialiste a aussi demandé le droit à l’expression de l’opposition dans les colonnes du mensuel du Département. En invoquant un argument lamentable : la démocratie ! Ces piques brandies dans le château ont évidemment provoqué l’ire du vicomte qui a appelé à plus de «courtoisie». La prochaine fois, il fait donner la garde.

Lu 2000 fois













La Lettre à Lulu : À propos de Notre-Dame-des-Landes... Lulu suit l'affaire depuis un moment, retrouvez nos articles sur le sujet réun… https://t.co/HrJx1jbn1r
Jeudi 14 Décembre - 19:27
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: #NDDL L'édito de Hervé Kempf https://t.co/W01QChgyRe
Jeudi 14 Décembre - 09:13
La Lettre à Lulu : Et voilà le sommaire ! À vos kiosques ! https://t.co/ol9gm9LcGT https://t.co/OvwK5nVXIO
Jeudi 14 Décembre - 08:51
La Lettre à Lulu : @Legolasf44 @sobczak_andre Réponse dans le journal.
Mercredi 13 Décembre - 15:53
La Lettre à Lulu : Pour rendre hommage à François-Régis qu'on regrette déjà, replongeons dans un de ses grands reportages. https://t.co/jiuJKtjKza
Mercredi 13 Décembre - 12:58