La lettre à Lulu
n°15 - déc

Vraies factures. Le règlement, c’est le règlement



Entendu au procès : l’Omnic a été mis sur pied pour faire un journal qui ne serve plus à l’autoglorification du maire et des élus. Louable intention. Sauf que l’Omnic a aussi servi à payer des factures à usage très personnel de Jean-Marc Ayrault : 44 000 F réglés à Médiascopie pour «analyse du discours du maire et de sa façon de s’exprimer lors d’un passage au grand jury RTL-Le Monde», et 160 000 F en juin 1993 à la Sofres pour acheter les résultats du baromètre d’image semestriel. Jean-Marc Ayrault, qui déclare un revenu mensuel de 38 000 F après avoir reversé sa quote part au PS, aurait peut être pu régler ces dépenses à tempérament. D’autant que du tempérament, il en a parfois, comme le note Libération : «Emporté, il met en garde ceux qui seraient tentés de le déstabiliser avec son procès. «Je ne conseille pas qu’on m’embête là-dessus. Qu’on ne me cherche pas sur ce terrain», prévient-il dans un emportement sincère». Qui sera le premier provoqué en duel ? Autant en emporte le gant.

Lu 1518 fois