La lettre à Lulu
Lulu 46 novembre 2004

Zeuros est arrivé. Richards dans le besoin



On ne prête qu’aux riches. Le dernier Conseil municipal de Nantes a octroyé une subvention de 500 euros au Bureau des Arts d’Audencia, et de 300 euros aux Chevaliers Bretvins. Précision : les premiers sont des étudiants en Sup de co dont les parents payent 18 300 euros pour les trois ans de scolarité, et les seconds sont des notables qui font des gueuletons au muscadet déguisés en costumes ridicules. Rien que des miséreux. À vot’ bon cœur.

Lu 1480 fois