La lettre à Lulu
Lulu 93 - juillet 2016

​Boutiquier, soulève-toi !


La politique qui tique, le boutiquier qu’il dit qu’y est.


La patrie nantaise en péril. « Nantes en danger », un groupe de patriotes boutiquiers a surgi en brigade de volontaires, « apolitique » garanti sur factures, mené par un certain Patrice Bolo. Apolitique mon cul. Il était colistier UMP de Laurence Garnier et juge ramollos le PS et la droite, réclamant plus de caméras de surveillance, ce que prônent justement droite et socialistes locaux. Les médias, l’hélico et les vidéastes de la police ne suffisent donc pas. Patron d’une boîte de vente de luminaires, responsable secourisme de l’Ordre de Malte en Loire-Inférieure, ce Bolo déclame : « Nous voulons grossir le rang des mécontents pour être constructifs »*. Faut-il donc grossir pour peser dans la coconstruction ? Le mécontentement est-il le gage de réussite du constructivisme commercial ? Faut-il organiser des dîners de constructifs ?  C’est l’insurrection des tiroirs caisses qui vient.

La politique qui tique, le boutiquier qu’il dit qu’y est.* Ouest-France, le 13 juin.</font>

Lu 43 fois