La lettre à Lulu
Lulu 46 novembre 2004

Les brèves.
Jean-Marc Boléro. Chéri de ses dames



Une révélation. La plastique personnelle du député-maire séduirait son monde, surtout ses dames. Sauf peut-être les mères de familles étrangères, réfugiées à la maison des syndicats et livrées à la police au petit matin le 27 octobre sur ordre du maire, dans le plus pur style des rafles où la séduction du donneur d’ordre se dissipe un peu. “La plupart des femmes, y compris celles qui sont dans l’opposition, reconnaissent qu’il est beau”, confie Alain Besson, son biographe. La chimie séductrice du physique expliquerait son succès politique. L’effet est désastreux : ça risque de rendre malade de jalousie tout l’électorat mâle hétéro. Son alchimie perso consisterait donc à pondérer son irrésistible aura de “séducteur” par un “charisme discret” de quasi huguenot. Voilà, vous savez tout. Le premier qui fait une blague sur les blonds de plus de cinquante ans est rien qu’un jaloux.

* “Jean Marc Ayrault, une ambition nantaise”, par Alain Besson, Ed. Coiffard.

Lu 2383 fois