La lettre à Lulu
n°35 - déc

Les brèves
. Au menu ou à la carte de séjour



Un soir, La Cigale a failli se transformer en centre de rétention. Lors de la dernière édition du Festival des Trois Continents, qui a fait de la brasserie chic sa cantine depuis 23 ans, deux invités, ressortissants algériens, y vont dîner à leur arrivée à Nantes. Après le café, ils présentent des bons de repas du festival. Refus. Payez en liquide ! Le directeur de la cinémathèque d’Alger et le commissaire de l’année de l’Algérie en France en 2003 n’ont pas un franc en poche. Qu’à cela ne tienne, le resto leur garde leurs papiers en otages, comme un vulgaire flic de la police aux frontières. Ces papiers d’identité ne leur seront restitués que le lendemain, avec des excuses de la direction. Il faut le savoir, La Cigale ne sert pas de rab. Certains ont compris «d’arabe». On ne va pas en faire un plat.

Lu 2216 fois













La Lettre à Lulu : RT @Fakir_: Une piscine à Brégançon pour préserver leur intimité. C'est vrai, quoi, les Macron ont droit à la protection de leur vie privée…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @Maitre_Eolas: Mais bande de cretins l’AME n’est pas un cadeau fait aux sans papiers, c’est une mesure de santé publique. Vous préférez…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @NONago_NDDL: Lundi, mardi et mercredi, chacun-e est conviée à un chantier nettoyage de la zone autogéré #zad #NDDL, c'est à dire: tu p…
Samedi 23 Juin - 21:50
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: « Il s’agit de savoir si on veut plus de fermes à taille humaine, des installations, des expérimentations agricoles. Les p…
Samedi 23 Juin - 21:49
La Lettre à Lulu : RT @KEMPFHERVE: Forte enquête de @Bastamag sur les 478 personnes tuées par la police depuis 1977. Dont 56 enfants ou mineurs ! La violence…
Lundi 18 Juin - 15:46