La lettre à Lulu
n°39 - avr

Les brèves
. Hic et quoi. Harengs en bombe



Chez Ikéa, y’a pas que des meubles à monter, y’a aussi une épicerie scandinave. Curieux de ces produits venus du froid, un consommateur de Chantenay achète en octobre dernier une boîte de harengs en conserve. Quinze jours après, la boîte se déforme, sérieusement bombée par une fermentation pourtant improbable, six bons mois avant la date de péremption. Retour à la case départ. Remboursement, échange standard ?
- Mais monsieur, il fallait la conserver au réfrigérateur, minaude la vendeuse.
- Euh, ben, c’est pas marqué sur la boîte, proteste le client.
- Ça doit être écrit en suédois !
- ... Ça serait bien étonnant, tout est traduit en cinq langues et ni en français ni en anglais...
- De toutes façons, regardez, c’est en armoire réfrigérée !
Imparable et non remboursable. La prochaine fois, penser à acheter des harengs qui parlent esperanto.

Lu 1420 fois