La lettre à Lulu
n°09 - fév

Jeux drôles. Jeannot contrepétomane

Quand il ne palpe pas 890 000 F pour un maigre rapport et ne rend pas l’argent, Jean Amyot d’Inville est un boute-en-train qui anime le CLA de rire, une "armée de gens sérieux qui ne se prennent pas au sérieux". Un genre de Rotary sauce blagues belges*. Début janvier dans un resto nantais, le CLA de rire a décliné la ...

Odieuse censure contre notre estimé confrère Louboutin

Les fondateurs de la Résistance de l’Ouest, devenu Presse Océan, ont dû s’arracher les cheveux blancs en lisant le 24 janvier l’édito d’Hervé Louboutin consacré au procès Papon : "On jugera un vieil homme, en dehors de tout contexte, seul au banc des accusés pour juger des crimes décidés par un gouvernement étranger dans un...

Géréonade. Plus lourd, Tu rumeurs

Procès d’assises le 14 janvier. Avec sa voiture, Pierrick, 26 ans, a délibérément percuté deux femmes en vélo. La mère tombe sans connaissance à coté du vélo tordu. Il assomme la jeune fille avec une buse en fonte, la frappe au visage, serre à la gorge pour la faire taire, arrache ses vêtements, la viole. Malgré cette...

La fürher de lire. Péraldi, un vrai dur de la feuille

"Tant que National Hebdo, Rivarol et Présent seront absents des rayons de la Médiathèque, nous éliminerons Libération, L’Humanité et l’Evénement du Jeudi." Tout a commencé par cette lettre anonyme retrouvée sur place. Depuis, malgré la vigilance des employés, pas un jour n’a passé sans que ces titres n’aient été déchirés. Rien...

L’Etat c’est lui. Bavure de cabinet

Les services de l’Etat souquent ferme ces dernières semaines pour rattraper une grosse bévue du directeur de cabinet du préfet, un certain Bernard Fraudin. Ce grand défenseur de l’ordre républicain, a en effet tenté de faire interner un citoyen qu’il jugeait indésirable à la préfecture. L’individu en question protestait en ...

Plus de brèves

Triumvirat. Jours avec, jours sans Révolution à St-Herblain annoncée par le maire lors du rituel des vœux : les services municipaux s’organisent en 97 selon trois grands secteurs, "solidarité, citoyenneté, et quotidien-neté", avec trois directeurs nommés exprès pour. La création de ce subtil distinguo crée un...

Cosette. Subvention zéro pour les gueux

Message de la préfecture : les pauvres n’ont qu’à faire ceinture. Lancée il y a plus de vingt ans, "Brin de Causette" est une association nantaise de bénévoles qui assure un accueil chaleureux, et donne un peu de soupe, sde chocolat chaud et de quoi manger à quatre-vingts bonshommes tous les jours. Sans demander aux SDF leur...

Radio de la méduse. Élus avec excuses de la direction

A Radio France Loire Océan, on n’aime pas les délégués du personnel. De source syndicale généralement bien informée, on a même voulu se débarrasser de leur mandat. Faut dire, ça faisait désordre : faute de candidats parmi les permanents, ce sont deux pigistes qui s’y sont collés. Et ont bel et bien été élus. Pour contester en...

Cosmique de répétition. D’Yeu nous en garde

Fils de gouroute, et lui même adepte de la secte IVI (alias "Invitation à la vie"), Pascal Trubert est depuis peu implanté à l’Ile d’Yeu. C’est Marie-Josèphe Pillet, qui tient une agence immobilière sur l’Ile qui lui a permis de prendre pied à Yeu. Atteinte d’un cancer, la dame a cru pouvoir être guérie par les pratiques de...

Deuxième couche. Dérapage à répétition

Pour accueillir en 1990 le fabricant de voitures de prestige Venturi à Couëron, on n’a pas été avare de subventions : 22 MF pour la piste d’essai et les bâtiments. Résultat des courses : un fiasco retentissant. En octobre 1995, Venturi capote, avec un trou de 5 MF. Liquidation judiciaire en février dernier. Implantée à...
1 2 3