La lettre à Lulu
n°17 - avr

Big mic mac. La mic-macroéconomie parallèle

Présenté en avant-première à Nantes, «Journal intime des affaires en cours», le film de Denis Robert et Philippe Harel, inaugure un genre : le fraude-movie, écrit comme un carnet de bord d’un enquêteur sur la piste des arnaques financières de haute volée, et des mic-macs de panaméennes, nom désormais générique des sociétés ...

Y’ a quelqu’un ? CES, catégorie extrêmement subalterne

Une étude consacrée aux contrats emploi-solidarité en Pays de la Loire* évoque notamment le peu de cas fait aux petites mains sous contrat. Un cadre entre dans un bureau où n’est présente qu’une CES employée au secrétariat : «Mais il n’y a personne ici !». Pour celle dont le nom est personne, le rapport commente cette phrase...

Lumpen-précariat. Les vioques, dans l’impasse !

En créant les emplois jeunes, Titine Aubry a négligé un effet pervers. Les emplois jeunes, à plein temps, sur cinq ans, vont constituer «l’aristocratie des emplois précaires» par opposition au «nouveau lumpen» constitué par les «bénéficiaires» de CES. C’est l’analyse de Philippe Labbé, éthno-sociologue du cabinet Cibles. Les...

Pognon sur rue. La finance justifie les moyenances

Ils se sont fait rouler. Sur l’or. A La Roche-sur-Yon, l’escroquerie du Covemep* a laissé un trou de 80 MF, dont un préjudice identifié de 64 MF pour les victimes. Malgré des excursions policières à Monaco et en Suisse, aucun magot n’a été déniché. L’audience a montré que le plus gros poisson resté dans la nasse avant la...

Brouille. Miss embrouille

Miss Pays nantais, alias Stéphanie Le Dantec, a-t-elle rendu les cadeaux que lui avait offert le comité miss France en septembre 1997 ? Cette question taraudait le service people de La Lettre à Lulu depuis ce jour de février 1998 où l’Eclair titrait «Miss Pays nantais déchue de son titre». L’ingénue avait triché sur son âge,...

Chambre des déboutés. Le vicomte, la vache folle et ses enfants

Dans un des sketches présentés au théâtre du Tourtour à Paris, l’humoriste Didier Porte se paye la fiole de Philippe de Villiers qui lui a intenté un procès en diffamation. L’Agité du bocage réclamait 200 000 F pour son honneur perdu, mais il s’est lamentablement fait débouter hors du prétoire. C’était il y a quelques mois,...

Vicomptes mesquins. De Villiers boude qui et quand il veut

Réélu président du Département, Philippe de Villiers a dû subir la harangue du nouveau conseiller général Pierre Régnault. Un manant. Un socialo. Autant dire un intrus à peine toléré. Ce gougnafier a eu l’outrecuidance de rappeler que la Vendée étant située en France, et donc en République, le président de son conseil général...

A toi à moi. Des actionnaires à la page

Relever la tête, respirer plus haut, accéder au sens, rassembler plutôt que diviser : telles sont les ambitions d’un «Nouvel Ouest» débarrassé à tout jamais des miasmes du règlement de &127;compte permanent comme de la louange lyrique et systématique» clame son directeur Hervé Louboutin. Son organe a pourtant l’air de...
1 2 3 4