La lettre à Lulu
n°22 - fév

Côté rembourse. Marcel, fringant comme l’as de pique

Patron de l’habillement, Marcel Albert pratique habilement les soldes. Soldes de tous comptes à usage perso. Un as, ce Marcel. Un as de pique, qui a excellé à piquer un magot en revendant son capital. Créée en 1963, la société de confection Albert est cotée au second marché vingt ans plus tard. Après quelques alertes et un plan...

Tissu de secours. Marcel Albert, un patron habillé de frais

Avant de partir, Marcel Albert a étoffé son magot. Et s’est fait rembourser vins fins, parfums, billets d’avions, restaurants, cadeaux de Noël sur le dos de l’entreprise. Il a l’étoffe des zéros, alignés trois par trois, prêts à bondir sur ses comptes. Alors forcément, quand la société qu’il a créée et quittée va...

Tousse pour un. Le cancer qui sauve l’administration

C’est biblique : la poussière mène aux cendres. Maurice Conchet est mort en décembre 1995 à 40 ans, avec le souvenir d’une dizaine d’années de boulot dans une tour maudite, pourrie d’amiante, désaffectée depuis 1992, le Tripode de Beaulieu qui a abrité les administrations de l’Insee, des Affaires étrangères et du Trésor....

Papivore. François-Régis fait vœux de pauvreté

S’il n’était pas dans une misère si noire, le patron d’Ouest-France rachèterait bien plus de journaux en détresse. Pas pour constituer un empire, non. Pour les sauver. Ce qui le motive, c’est le pluralisme des petites annonces, dont il applique l’esprit à toutes sortes de synergies. François-Régis Hutin est quasiment à la rue....

La proie pour l’ombre

Vingt années durant, quasiment, je me vis tamponné, vacciné, étiqueté, immatriculé ; dans un souci de bon fonctionnement, puisque d’homme, j’étais devenu chose. Quoi que je fasse, où que j’aille, j’étais sous un numéro, un nom oublié. 505107 ! 189174 ! 7432 ! 489 ! 2475 !... Et ça continue ! Sauf que cette fois, de sous un...

Corbeau déchaîné. France 3 se prive d’un éminent professionnel

France 3 n’est pas charitable. La chaîne vient de sanctionner Joël Bonnemaison, un journaliste plein de talent. Alors qu’il vivait en plein trouble psychologique, ce qu’atteste un certificat médical, le pauvre Joël Bonnemaison -affecté par une pitoyable mise en examen le 4 décembre pour diffamation et...

Signez là. Petits arrangements entre ciel et notaire

Par pure étourderie, Eric Matusiak, notaire à La Baule, s’est vendu à lui-même un appartement en viager appartenant à un de ses clients atteint d’un cancer en phase terminale. Cette affaire n’existe pas. Elle a été sanctionnée par un non-lieu au tribunal de Saint-Nazaire. D’ailleurs quand on interroge Eric...

Les brèves
. Stérile en la demeure

La Crii-rad s’inquiète de la réutilisation des matériaux dits "stériles" en remblai de routes, voire de bâtiments. Vingt fois plus chargées en uranium, radium et plomb radioactifs qu’un caillou anodin, ces roches soi-disant "stériles" dispersent et propagent discrètement la radioactivité. A l’Ecarpière, sur la piste menant au...

Hiver sera rude. Poignant coupe du petit bois

Les lecteurs de Boris Vian se souviennent sans doute du thème de "L’automne à Pékin" : la construction d’un chemin de fer qui tourne en rond dans le désert, dont le tracé coupe en deux le seul hôtel du coin. Serge Poignant, le député barbu du vignoble, est en train de nous concocter un remake de ce scénario, accommodé à la...

La fessée à Lulu. L’inflation des chiffres

Au sein d’Ouest-France, les postes non pourvus, susceptibles d’accueillir les transfuges de Presse-Océan après accord, n’étaient pas 35, mais 23. Dans le dernier numéro, Lulu en a servi une douzaine de trop. Faut pas prendre les journaleux pour des huîtres.
1 2 3 4