La lettre à Lulu
n°23/24-été

Bijoutri. Le management au pied-de-Biche

Un "hymne à la vie, à la joie de vivre". Ce lyrisme est signé Nelly Biche, jeune patronne à main de fer de la société de bijoux fantaisie Biche de Bère. Ainsi présenté, le dernier catalogue a vu les salariés maison remplacer les mannequins professionnels. Joli travail d’image, dans une entreprise qui a connu un climat social...

Arbeit macht frei. Et voilà le travail !

La crise a bon dos. Vu qu’on se bouscule au portillon, les patrons retrouvent des vieux reflexes, bafouent la loi pour maintenir la pression sur les candidats au boulot. Comme dit l’autre, le travail est bon pour l’homme ; il le divertit de sa propre vie. Postulant pour un job de secrétaire comptable dans un...

Dico d’or. Coup d’épistolier : un flic touché

Jean-Pierre Atthenont, le président du tribunal de grande instance de Nantes, s’est fendu d’un courrier au directeur de la sécurité publique du département (le keuf des keufs). Objet de la missive : la teneur du rapport annuel du superflic relatif aux "observations et commentaires sur la criminalité et la délinquance" à...

Ultralalalélo. La Fest’Yves frôle les déryves

Yer mad ! Lancée à Nantes par l’Agence culturelle bretonne il y a trois ans, la Fest’Yves a été reprise par douze villes cette année. En Trégor, le correspondant de cette fête s’est fait tancer par les Nantais qui gèrent l’ensemble des festyvités. A la tête de l’association Al Levrig, Jean-Marc Le Luyer se prétend d’abord ...

Bombinettes. La tagtique du gendarme

Foudre, tonnerre, éclairs ! Mais qu’ont donc commis les dénommés Mest et Amer pour encourir ainsi l’ire du tribunal ? Rien moins qu’une "agression visuelle" a tonné le représentant du parquet à l’audience, M. Poumeau de Lafforest. En février, bombe de peinture en main, persuadés que, somme toute, leur virée nocturne ne...

Courtoiseries de palais. Un coup dans le casque !

Pierre Fœrst, number one phonétique du palais de justice de Nantes et ci-devant procureur n’en rate pas une. Ne s’est-il pas avisé de débouler sans crier gare au commissariat central pour y procéder à une perquisition en règle ? Il n’a pas respecté le délai tacite de deux ou trois mois, généralement admis en la matière, et a...

L’expert couvre les toitures qui fuient

Cet article n'est pas disponible sur Internet pour le moment ... Une procédure en diffamation pour la parution de cet article sur le support papier est en cours. L'avocat de la lettre à lulu nous demande de différer sa parution sur internet. J'attends son feu vert pour vous le rendre disponible......

Les brèves
. Puy de France, Tour du fou

Le Tour de France doit démarrer du Puy du Fou, pas peu fier d’avoir capté l’évènement, contre menue monnaie, la bagatelle de 6 MF investis. Ce Tour ne doit pas, foi de Vicomte, être le lamentable remake de la Grande Boucle de l’an dernier, où l’on a découvert trop de problèmes d’aiguilles qui n’avaient rien à voir avec la ...

Irrégulo madérisation

Être ou ne paraître Un irrégulomadaire digne de ce nom ne pouvait s’obstiner à paraître à intervalle approximatif de deux à trois mois. L’irrégularité impose de la rigueur, de la précision. Plus de quatre mois se sont écoulés depuis la dernière livraison. Que les nouveaux abonnés se rassurent, ils n’ont pas été lésés d’un ...

Blain les poches. Le coup du lopin

Gilles Heurtin, le maire de Blain n’a pas le sens des affaires. Il vient de se faire rouler dans la farine par un de ses propres conseillers municipaux, Paul Bourigaud, qui lui a fourgué un terrain une fois et demie plus cher qu’il ne l’avait acheté deux mois plus tôt. A moins que M. le maire n’ait fermé les...
1 2 3 4 5