La lettre à Lulu
n°27 - mar

Capital risqué. Notre confrère en difficulté

Louboutin ne s’en est pas vanté lors du second anniversaire du Nouvel Ouest, célébré en grandes pompes au Parlement de Bretagne, mais son canard est au bord de l’asphyxie. Le dernière assemblée générale des actionnaires a en effet été contrainte de prononcer un avis de «non-dissolution» de la société éditrice. Une démarche...

Tranquille bordel ! Parle à mon quartier, ma tête est malade

Chez Lulu, on s’intéresse à tout et à tous, surtout à ceux qui n’intéressent généralement personne, ou pas grand monde. Ainsi en va-t-il des «quartiers», avec tout ce que cela suggère de mal perçu. Qu’en est-il exactement ? Oui ou non, la municipalité et l’État s’occupent-ils réellement de mener une politique ...

Autohagiobiographie. La condition surhumaine

Les patrons n’écrivent pas uniquement des lettres de licenciement. Ces géants de l’industrie ont tous les dons, y compris celui des belles lettres, avec un sens de l’humour qu’on ne soupçonnait pas chez eux. Eux non plus, d’ailleurs. Certains ouvrages s’apprécient dès le premier chapitre. L’autobiographie d’Yves Cougnaud, pé...

Lâchez leur les baskets !

Cher Tartempion, L’enfance, lieu de tous les délices et de toutes les souffrances, nous l’avons connue. L’adolescence, lieu de tout, itou, itou. Mais pour nos gosses, que pourrions-nous inventer qui leur rende ce passage moins difficile ? L’école, qu’est-ce que ça leur apporte? Passée la cinquième, ils...

Assermenteries. Quels sont ces serments qui sifflent sur nos têtes ?

Le mouvement des sans-billets remporte une victoire sans le savoir. Des contrôleurs sans assermentation ont verbalisé sans en avoir le droit. La Semitan est sans dessus dessous. Car sans contrôle, une société va à sa perte. Resquilleurs du tram, voilez-vous la face. Cet article n’est pas pour vous. Vous pourriez,...

Les brèves
. Calamity John-Mark. La question

Les travaux sur le quais des anciens chantiers navals nantais, auprès du Pont Anne-de-Bretagne, ont dévoilé une cale en granit de 1905, qui aurait peut être valu qu’on s’interroge sur sa valeur patrimoniale alors qu’on va conserver une autre cale qui n’est peut être pas aussi impeccable. A inscrire éventuellement au sein du ...

Tohu-bahut. Touche pas à ma question

Le Conseil municipal du 11 février a été le théâtre d’un déchaînement sans précédent. Alexandre Mazzorana, élu radical de gauche de service, pose une question en apparence anodine sur l’avenir du lycée Jean-Jaurès. Il ne se doute de rien mais il vient de franchir le rubicon de l’inacceptable. Marie-Françoise Gonin,...

Incivilité. Le PS à la rue

C’est devenu une coutume. Les socialos ne peuvent plus participer à une manif sans se faire harceler, insulter et molester par des anonymes incontrôlés d’extrême extrême-gauche sans-emploi et sans-papiers bien connus des services de police. Il y a deux ans, Yannick Vaugrenard, premier secrétaire du PS de Loire-Inférieure,...

Le travail c’est la santé

Imaginez que vous soyez tenus de payer l’entretien de votre lieu de travail pour avoir le droit d’y travailler. Inimaginable ? C’est pourtant ce qui se pratique en prison. Un détenu qui a la chance de pouvoir travailler -c’est-à-dire fixer des collerettes sur des bouteilles de vin pour Carrefour, plier des emballages...

Gros colon. C’est qui qui commande ?

Selon Le Monde du 15 février, un détenu de la maison d’arrêt de La Roche-sur-Yon a attendu cinq mois pour changer de prison, simplement parce que les gendarmes ont refusé d’obéir au juge qui ordonnait son transfert. Le juge a dû s’y reprendre à plusieurs fois, menacer d’en référer au directeur de la gendarmerie nationale, sans...
1 2 3