La lettre à Lulu
n°27 - mar

Placard m’a tuer. Mort d’un rayon de soleil

On peut naître en enfer et mourir en enfer. Avoir dix-huit ans et se pendre en prison. Même sans le vouloir, simplement parce que c’est comme ça. Au rythme des suicides dans les maisons d’arrêt, l’on pourrait croire que la peine de mort a été rétablie dans notre doux pays. La presse locale s’est assez largement faite l’écho des...

Ainsi font, font, font. Trois p’tits morts et puis s’en vont...

Voilà que nous avons eu droit, il y a trois semaines, aux états d’âme d’un procureur-généalogiste nous expliquant qu’il n’aimait pas les Renault… (Les Mégane, pardon.) Pire : sept jours auparavant, nous avions appris qu’un procureur-médecin sévissait, également au Parquet de Nantes, et ce depuis belle lurette, de promotion en...

Au sec. Les canards ne savaient pas nager

L’histoire commence par une noyade collective de canards. Pas un suicide, non. Une noyade de canards qui ne savaient tout simplement pas nager. Le genre de canard croisé avec une enclume pour peser plus lourd sur la balance du Leclerc. Nous sommes en 1995, époque durant laquelle une crue hivernale engloutit le marais breton,...

LPMH. Le jugement gâche-dinde des patrons tire-marrons

L’esprit de reprise de l’entreprise de meubles TFA à Châteaubriant, n’aura pas profité aux quatre patrons généreux. Les voilà condamnés sur leurs deniers pour avoir géré comme des gougnaffiers. Quatre sémillants patrons ont perdu de leur sémillance la veille de Noël dernier, quand le tribunal de commerce de Nantes...

Matérialisme. Faut pas charrier du chariot

L’entreprise coulait des jours heureux à Carquefou. Elle a coulé tout court. Quarante-deux licenciements, trou copieux, enquête pour escroquerie, banques estampées, bref, pas de quoi fouetter un chariot élévateur. Signe scorpion, ascendant déconfiture générale, Christian Maltaverne connait les prémices de la chute...

Principalissade. De la fumée dans le potache

Le collège René Guy Cadou à St-Brévin a dignement fêté l’an 2000 en procédant à une magistrale rafle. But implicite : attraper les violeurs de l’interdit “cigarette”. Moyens : 40 élèves au piquet. Le zèle antitabagique du principal Jean-Bernard Lugadet aurait dû mener à une volée de renvois, car ils sont nombreux, à...

Capital risqué. Notre confrère en difficulté

Louboutin ne s’en est pas vanté lors du second anniversaire du Nouvel Ouest, célébré en grandes pompes au Parlement de Bretagne, mais son canard est au bord de l’asphyxie. Le dernière assemblée générale des actionnaires a en effet été contrainte de prononcer un avis de «non-dissolution» de la société éditrice. Une démarche...

Tranquille bordel ! Parle à mon quartier, ma tête est malade

Chez Lulu, on s’intéresse à tout et à tous, surtout à ceux qui n’intéressent généralement personne, ou pas grand monde. Ainsi en va-t-il des «quartiers», avec tout ce que cela suggère de mal perçu. Qu’en est-il exactement ? Oui ou non, la municipalité et l’État s’occupent-ils réellement de mener une politique ...

Autohagiobiographie. La condition surhumaine

Les patrons n’écrivent pas uniquement des lettres de licenciement. Ces géants de l’industrie ont tous les dons, y compris celui des belles lettres, avec un sens de l’humour qu’on ne soupçonnait pas chez eux. Eux non plus, d’ailleurs. Certains ouvrages s’apprécient dès le premier chapitre. L’autobiographie d’Yves Cougnaud, pé...

Lâchez leur les baskets !

Cher Tartempion, L’enfance, lieu de tous les délices et de toutes les souffrances, nous l’avons connue. L’adolescence, lieu de tout, itou, itou. Mais pour nos gosses, que pourrions-nous inventer qui leur rende ce passage moins difficile ? L’école, qu’est-ce que ça leur apporte? Passée la cinquième, ils...
1 2 3