La lettre à Lulu
n°32 - mar

Tu le sens, mon gros marketing ?

Autre grande joie de ce débat, le sémillant directeur général adjoint de Ouest-France Antoine de Tarlé, n’avait que le mot “pénétration” à la bouche - si l’on ose dire. Que l’on se rassure, cette éminence du très moral groupe de presse rennais n’envisage pas de lancer un supplément hot, mais simplement de mettre un bon coup...

Bébert les coups durs

Beaucoup plus en forme, le patron de L’Hebdo de Nantes Hubert Coudurier a tenté d’animer ce débat avec force piques contre l’hégémonie de Ouest-France et de Jean-Marc Ayrault, dénonçant leur “cogestion” de Nantes. Revenant sur sa manchette “Ayrault condamné” qui lui a valu les foudres judiciaires de notre bon maire, Coudurier...

Après l’Éclair, le tonnerre

Le nouveau rédac’ chef de Presse-Océan - L’Éclair, Jean-Pierre Champiat, a profité d’un très soporifique débat du CCO* sur “les défis de la presse nantaise” pour révéler sa stratégie éditoriale : “nous n’avons pas la volonté de sortir les Nantais de leur ronron.” Pourvu que les clavistes du vieux quotidien ne s’endorment pas...

Le Mappian scoop court aux rumeurs

La ville bruissait depuis des semaines : sortira, sortira pas ? Le Mappian a finalement sorti son bouquin, “Trahison et reniement”, à cinq mille exemplaires et à compte d’auteur. L’illustre littérateur a confié les bonnes feuilles à L’Hebdo de Nantes* qui s’en sert pour dresser son réquisitoire contre Ayrault, plus...

Edmond maire de Nantes

La section CFDT de la mairie prend la défense de son patron. Jugeant le titre de L’Hebdo “racoleur”, une note interne du syndicat qualifie le commentaire du jugement “d’inamical”, “cet article pouvant laisser entendre qu’il n’y a pas d’organisation syndicale défendant les intérêts des personnels à la Ville de Nantes.” Et la...

Rupture de stock à L’Hebdo

Partenaire du championnat du monde de handball qui se déroulait durant deux jours au palais des sports de Beaulieu, le service promo de L’Hebdo de Nantes y tenait un stand. Deux mille exemplaires devaient être distribués au public. Mille le seront le premier jour. Le lendemain, surprise, “il n’y avait plus rien : ni journaux,...

L’Hebdo condamné (à mieux faire)

Les meilleures plaisanteries étant aussi les plus courtes, la direction du Télégramme n’envisage pas de poursuivre l’épopée de L’Hebdo de Nantes au delà du mois de juin si la nouvelle formule ne prend pas mieux que la précédente. Avec tout le mal que la nouvelle direction se donne pour faire décoller le titre, ce serait...

Louboutin voit le bout

Lors de la soirée de lancement de la nouvelle formule de L’Hebdo de Nantes, le 20 février dernier, notre inestimable confrère Hervé Louboutin a confié à l’un des invités que son titre Le Nouvel ouest pourrait bien ne pas passer l’hiver si les ventes ne se redressent pas d’ici fin décembre. Une nouvelle bien triste qui...

Une cordonnerie s’installerait à Presse-O

Une aile va peut-être voir le jour entre l’historique passage Pommeraye et les locaux contigus du journal Presse-Océan rue de Santeuil. Cette extension de 2000 m2 accueilleraient des surfaces commerciales. La Socpresse, société éditrice de Presse-Océan et proprio des murs, en assurerait la maîtrise d’ouvrage. Des études ...

Bonnet blanc. Un patron sur l’harcèlette

Faut pas faire chier la prolote. Maxime Bonnet, patron d’une entreprise de confection vendéenne basée à Cheffois, la Société européenne d’explotation au nom predestiné, a écopé le 26 février de deux ans de taule avec sursis et 100 000 F d’amende ferme et 150 000 F de dommages et intérêts pour avoir agoni son personnel ...
1 ... « 2 3 4 5 6