La lettre à Lulu
n°41 - juin 2003

Presse-purée. Le front des sous-Spir

L’info n’a pas fait grand bruit dans la presse locale. Aucun rapport, bien sûr, avec le fait qu’il concerne la société Adrexo, filiale de Spir-communication, elle-même détenue majoritairement par Sofiouest, chapeautée via la société Sipa par «l’Association pour le soutien des principes de la démocratie humaniste» dont dépend...

Gratissu éponge. La recette du bouillon en 20 mn

À part les négas développés par ses labos photo, Ouest-France est assez peu coutumier du négatif. Dans les bilans, au moins. Mais tous les jours en vingt minutes, le groupe creuse son trou. Le quotidien gratuit 20 minutes boit le bouillon. Grosse déception plus d’un an après son implantation à Paris, pour le journal lancé en...

La vente à Lulu, le vrai. Les biscuits de famille brisés menus

Le ptit LU en miettes pour cause de frais d’héritage. L’héritage de LU croqué par tous les coins. Il faut bien faire son ptit beurre. On peut naître avec un biscuit d’argent dans la bouche et chercher à s’émanciper quand on devient grand. Louis Lefèvre-Utile, dernier né de la famille célèbre se trouva un peu ...

Ouest-France libre. Retraite macht frei

Toujours du bon côté du manche, Ouest-France a décidé de soutenir de tout son poids la réforme des retraites voulue par le gouvernement. Et, quoique Breton, le premier quotidien de France ne fait pas dans la dentelle. S’en prenant à la CGT, Ouest-France entre en résistance et dégaine son éditorialiste de choc*, Jean-Yves...

Messieurs les étrangers, tirez-vous les premiers !

Pour pas fâcher les gars d’chez nous, ce sont les gars de pas d’chez nous qui doivent gicler d’abord aux Chantiers de l’Atlantique. La mise en chantier de la dérèglementation sociale a ses priorités. Dehors, les métèques, les exogènes, les cosmopolites. Raus les pas-de-chez-nous ! Ce quasi discours de préférence nationale est...

Sur les chantiers de l'Atlantique : lire aussi

On ne dira jamais assez l’insoutenable lourdeur de l’être positionné en posture de reprise. Pour bien des salariés des Chantiers de l’Atlantique et des sous-traitants, le carnet de commande vide, c’est le chômage assuré. Pour éviter des statistiques déplorables, un plan de camouflage des chômeurs a été lancé, sous couvert de...

L'étagère à Lulu

Patelin mais presque Y’a là le Vieux Casquette, Josette Dussouille, Félix, le docteur Cheminée, la fille à Bouvier qui vit à la ville avec une autre fille, et les clients du Bistrot du Bar, des fidèles. C’est la France d’à côté. Pas d’en bas, juste d’à côté. Pouvez y aller, c’est juste à côté. Paraîtrait que...
1 2 3