La lettre à Lulu
Lulu 92 - mai 2016

tagadac tagadac




Waf waf. Il paraît que les chiens ne savent pas lire un calendrier. Bonne raison pour leur refiler des cadeaux périmés, en soldes, hors saison, comme ce « déguisement de père Noël » préconisé au moment des fêtes, assurant que le clebs « ainsi vêtu, fera assurément rire toute la famille et sera au centre de l'attention, ce qu'il adore. ». Autour de 25 euros, en animalerie. On pourra aussi recycler la boîte-cadeau (la « box », pardon), bourrée de « friandises, jouets, accessoires malins ou produits de toilettage rigoureusement choisis » (Ouest France, 21/12/15). Succès garanti puisque « le chien comprend vite que le paquet est pour lui et découvre, avec son maître, plein de nouveautés ». Les ptits bonheurs, c'est pas fait pour les chiens.

Saturlututu. Le directeur d'EasyJet en France, François Baccheta, cause dans 20 Minutes (15/02/16). L'aviateur low costar assure que l'actuel aéroport nantais n'est pas du tout saturé pour les vols réguliers, concédant quelques « pics de trafic en haute saison » des charters. Sinon aucun problème d'encombrement des pistes ou de l'aérogare. Si même les compagnies aériennes font pas mine de croire à Notre-Dame-des-Landings...

Perverse errance. C'est une première pour l’Académie de Nantes : du 29 février au 5 mars c'était « semaine de la persévérance scolaire ». Le reste du temps, on célèbre plus discrètement l'année du découragement permanent.

Manège. Pris en flagrant délit dans le box d'un poney club de Saint-Nazaire, deux hommes reconnaissent des actes de zoophilie sur une jument (Presse-Océan, 21/02). Mais les juges vont devoir répondre à une question complexe. Maltraitance animale ou plaisir partagé au cours de jeux sexuels ? La jument « était consentante et prenait du plaisir », a avancé l’un des suspects aux enquêteurs. D'ailleurs, elle n'a pas porté plainte. Il faudrait la faire citer pour témoignage au tribunal. Mais il paraît que les juges sont un peu à cheval sur certain principes.

Corne d'abondance. L'argent n'a pas d'odeur, mais il y contribue. On vient discuter au café. De quoi ? Du bonheur. La notion de béatitude terrestre étant assez souvent mise en situation d'incompatibilité avec la misère crasse, c'est dans un établissement chicos, le Palatium, qu'a eu lieu un « happylab », le 6 mars. L'invitée, Isabelle Gautier* est « coach en abondance financière » et déblatère : « Et si l’argent tombait amoureux de nous ? ». Avant les fiançailles (et non pas finançailles), s'inscrire sur un site de rencontres. Cherche argent facile pour culbute et plus si affinités.
* Séance découverte à 65 euros l'heure.

Lu 22 fois













La Lettre à Lulu : RT @Fakir_: Une piscine à Brégançon pour préserver leur intimité. C'est vrai, quoi, les Macron ont droit à la protection de leur vie privée…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @Maitre_Eolas: Mais bande de cretins l’AME n’est pas un cadeau fait aux sans papiers, c’est une mesure de santé publique. Vous préférez…
Samedi 23 Juin - 21:51
La Lettre à Lulu : RT @NONago_NDDL: Lundi, mardi et mercredi, chacun-e est conviée à un chantier nettoyage de la zone autogéré #zad #NDDL, c'est à dire: tu p…
Samedi 23 Juin - 21:50
La Lettre à Lulu : RT @Reporterre: « Il s’agit de savoir si on veut plus de fermes à taille humaine, des installations, des expérimentations agricoles. Les p…
Samedi 23 Juin - 21:49
La Lettre à Lulu : RT @KEMPFHERVE: Forte enquête de @Bastamag sur les 478 personnes tuées par la police depuis 1977. Dont 56 enfants ou mineurs ! La violence…
Lundi 18 Juin - 15:46